Accueil > INTERNET > Emplois et stages > Offres d’emplois et de stages de formation > Sujet de thèse : Reconstitution paléogéographique et prospection archéologique en zone littorale par approches géophysiques multi-méthodes et multi-échelles

Sujet de thèse : Reconstitution paléogéographique et prospection archéologique en zone littorale par approches géophysiques multi-méthodes et multi-échelles

- Présentation :
Connaitre les variations des proxies climatiques au cours des derniers millénaires apparaît fondamental pour contraindre les modèles prédictifs d’évolution de notre environnement. Il s’agit d’une période charnière, tant du point de vue de l’évolution des sociétés humaines que des transformations que subit l’environnement dans lequel elles vivent. En effet, le réchauffement climatique de la dernière déglaciation a engendré une remontée rapide du niveau des mers, produisant un recul du trait de côte. Ensuite, le ralentissement de la remontée du niveau des mers associé à l’augmentation de la sédimentation ont abouti au comblement progressif des vallées incisées lors de la dernière glaciation et à l’avancée du trait de côte. Certains marais littoraux ainsi formés ont pu enregistrer avec une extrême précision les changements de leur environnement. Ceci est particulièrement vrai pour de petits marais « satellites » caractérisés par la faible superficie de leur bassin versant et leur position abritée. Ils sont en partie protégés du ravinement tidal et du ravinement par les houles et, dans une moindre mesure, des événements climatiques extrêmes, limitant le risque de lacunes sédimentaires et donc de perte d’informations. Ces marais constituent donc des milieux de premier choix pour réaliser des carottages à des fins paléo-environnementales. Toutefois, compte-tenu de la complexité potentielle de ces zones de dépôt, il apparait indispensable de déterminer leur géométrie tridimensionnelle avant de carotter en vue d’une étude paléo-environnementale complète. Le coût élevé (plusieurs dizaines de k€) et le temps nécessaire (plusieurs années) pour une telle étude multi-proxies justifient pleinement l’intérêt qui doit être porté à cette phase d’exploration géophysique préliminaire.

-  Problématique et attendus scientifiques :
Ce sujet propose d’élaborer un protocole visant à la reconstitution de l’évolution paléogéographique de zones humides littorales au cours de l’Holocène. Elle nécessite la mise en oeuvre d’outils géophysiques de cartographie verticale et horizontale, à diverses échelles (décamétriques à centimétriques). Une originalité de ce sujet réside dans l’analyse comparée des résultats d’une dizaine de méthodes géophysiques. Il implique également le développement de protocoles originaux d’investigation à haute résolution (diagraphie du champ total magnétique, sismique très haute résolution en espace contraint…) et la comparaison de données géophysiques obtenues à terre et en mer. Les prospections seront accompagnées de carottages de faible diamètre (2 à 4 cm) destinés à déterminer la granulométrie et la minéralogie des corps sédimentaires, à les corréler aux interfaces géophysiques, à valider les premières interprétations paléo-environnementales et à recueillir du matériel à des fins de datation. Les résultats des investigations géophysiques et la documentation, actuelle, mais aussi historique, seront rassemblés et analysés au sein d’un système d’information spatio-temporel élaboré spécifiquement pour répondre à l’objectif.
L’étude devra aboutir à la réalisation d’un modèle tridimensionnel de la morphologie des paléo-vallées avant leur comblement et de l’emprise spatiale des principaux corps sédimentaires constituant leur remplissage.
Les phases d’occupation humaine des zones étudiées seront cartographiées non seulement au travers de prospections géophysiques à finalité archéologique, mais également via l’apport d’informations historiques et de données de fouille. L’évolution de l’occupation sera mise en relation avec le modèle préalablement établi afin d’intégrer des marqueurs chronologiques supplémentaires.

-  Encadrement : Vivien Mathé, UMR 7266 LIENSs

- Dossier de candidature et plus d’informations :
http://www.univ-larochelle.fr/Sujets-de-theses

- Contact : vivien.mathe@univ-lr.fr

Thèse_prospection_géophysique - 121.3 ko